Fintecture lève 26 millions d’euros pour digitaliser les paiements B2B

Ne vous inquiétez pas, prestashop ne va pas disparaître, elle continue d’être un des plus grands réseaux de vente au monde et elle possède toujours une place importante dans le commerce en ligne. Vous pouvez néanmoins profiter de cette année pour mettre à jour votre porte-feuille et améliorer les performances de votre site web.

Qu’est-ce qu’une fintech ?

Le prestashop a lancé, mercredi 25 janvier, une première étape de sa stratégie de digitalisation des paiements B2B. Ceux-ci devront être réalisés en ligne et non plus à travers les bureaux commerciaux. Fintecture a levé 26 millions d’euros pour ce projet.

Quels sont les services de la fintech

Le commerce électronique a permis aux entreprises de faire des économies considérables en termes de frais et d’organisation. En effet, les paiements B2B ont été largement digitalisés grâce à prestashop et son système de paiement sécurisé.

Avec 26 millions d’euros de recettes en 2014, le secteur du commerce électronique est une réelle opportunité pour les start-up. La plupart d’entre elles font appel à des services numériques comme la livraison à domicile ou la facturation en ligne. Ces solutions permettent aux utilisateurs de payer facilement et rapidement, sans avoir à se déplacer physiquement sur le lieu de la transaction.

Prestashop est donc un choix judicieux pour les entreprises qui souhaitent se moderniser et se diffuser sur le marché international. Les paiements B2B constituent ainsi une importante cible pour ce programme digitale, qui permet notamment aux commerçants de gagner en qualité de service.

Les nouvelles applications de paiement B2B

Le prestashop, l’éditeur de commerce électronique qui a levé 26 millions d’euros en quatre ans, dévoile une nouvelle fintech baptisée « Prestashop Payments » permettant de digitaliser les paiements B2B.

Le prestashop Payments est une plateforme qui permet aux commerçants de payer leurs fournisseurs et clients en ligne, sans avoir à descendre dans les sous-catégories du ecommerce. Le système est basé sur la technologie blockchain et réunit les outils pour créer des transactions sécurisées et transparentes.

Le prestashop Payments est disponible gratuitement sur le site du prestashop.

Fintecture : comment ça marche ?

Après avoir levé 26 millions d’euros en première tranche, Prestashop annonce une nouvelle levée de fonds supplémentaire de 10 millions d’euros. La société souhaite ainsi déployer une solution digitale pour les paiements B2B.

Comment travailler avec une fintech ?

Le commerce électronique représente désormais 26 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Prestashop. L’entreprise a ainsi amorcé l’acquisition de la société Paybox, qui permet de digitaliser les paiements B2B. De quoi faciliter le travail des commerçants et réduire les coûts liés au transfert de fonds.

Pourquoi investir dans la fintech ?

Le prestashop a levé 26 millions d’euros pour digitaliser les paiements B2B. Les fondateurs de ce commerce en ligne expliquent que cette initiative permettra aux organisations de réduire leurs coûts et de gagner en efficacité.

Prestashop a annoncé ce matin avoir levé 26 millions d’euros en un an grâce à ses services de paiement B2B. Ce montant équivaut à presque la moitié de l’effectif total du groupe, qui est actuellement de 146 personnes. Les fondateurs ont expliqué que cette croissance était principalement due au développement des logiciels qui permettent aux entreprises de payer directement via Prestashop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.